La parenthèse du jour : un ventre plat ;)

Il m'arrive parfois d'écrire sur des thèmes qui sortent un peu de la déco et de la bio-attitude, c'est le cas par exemple avec cet article paru ce jour sur LePetitJournal.com :) Voilà qui tombe à pic à la période de la galette des rois et qui rattrappe mon post sur les Petites Assiettes sans Prétention !

 

BEAUTE - Les astuces pour un ventre plat Version imprimable Suggérer par mail

Ecrit par Claire Lelong, le 14-01-2009 00:00  

Réagissez à cet article  Citer cet article sur votre site Imprimer cet article

Petite bedaine, grosse brioche… Votre ventre vous gonfle ? Les éditions Jouvence viennent de sortir un livre intitulé Un ventre plat, moi aussi ! : conseils, exercices, les astuces pour retrouver vos abdominaux. Histoire de les récupérer après les fêtes

Un beau ventre est avant tout un ventre en bonne santé


Pour celles qui vont à la plage l'hiver ou qui veulent entrer dans leur fourreau, avoir un ventre plat est essentiel. Mais avant les considérations esthétiques, rappelons que le ventre est au centre du corps : il comprend les intestins, le foie, la rate entre autres, est un des seuils des émotions (comme un second cerveau), accueille un enfant…
C’est dire son importance dans le bien-être général. Alors pour une fois, vous avez le droit : regardez votre nombril !
Essayer de comprendre ce qui se passe derrière lui est un travail d’introspection et de longue haleine. Et pour en voir les changements à l’extérieur, il faut d’abord agir de l’intérieur.  "Avoir un beau ventre demande une action à trois niveaux, explique l’auteur Jean-Paul Pes : psychique, énergétique interne et musculaire de soutien."



Une bonne hygiène de vie
L’hygiène de vie est indispensable pour avoir un beau et bon ventre, siège de la digestion : manger sain et boire beaucoup pour éviter la déshydratation sont les premières recommandations. L’aspect psychologique joue aussi un rôle important, évitez donc les phrases-type qui influent, quoi qu’on en dise, sur notre anatomie comme "ça me gonfle’".
Et souvenez-vous de ce que vos parents vous demandaient, petits : se tenir droit évite par exemple une trop forte cambrure (contracter ses abdos permet d’ailleurs d’avoir moins mal au dos), ne pas s’asseoir de façon avachie pour éviter un tassement et un relâchement des muscles du dos et du ventre. Et aussi, apprendre à bien respirer - savoir inspirer et expirer participe au retour veineux et à muscler le ventre. Voici la marche à suivre : inspirer en gonflant le ventre et expirer en le rentrant.

Quelques exercices aussi
Il faut s’y faire, sans sport, pas de corps de déesse ni de dieu du stade. Mais sans parler de séries d’abdominaux interminables, commencez d’abord par quelques exercices bénéfiques. Jean-Paul Pes estime d’ailleurs que 8 minutes suffisent chaque jour pour venir à bout d’un ventre un peu trop redondant. Avant tout, concentrez-vous sur les zones à travailler et visualisez-les, les yeux fermés, essayez de les localiser et de les apprivoiser. Il vous faut ensuite travailler la respiration, la tonification -pompes, position à quatre-pattes pour rondir puis creuser le dos, et la posture -équilibre sur un pied. Ces mouvements sont à faire bien sûr au calme à la maison, mais aussi, pour la respiration, au travail ou quand c’est possible, dans les transports… En gardant en tête la phrase du poète ardéchois Roger du Buisson d’Urbillac : " Quand le ventre est rond, c’est que ça ne tourne pas rond ; quand le ventre est plat, c’est que tout va !"
Claire LELONG. (www.lepetitjournal.com) mercredi 14 janvier 2008

 ¤¤ http://www.lepetitjournal.com/content/view/33871/1566/ ¤¤

Commentaires

  • Merci pour ces idées intéressantes (un ventre rond ? moi ? non, jamais !) :)

Les commentaires sont fermés.